top of page

Comment bien étudier.

Pourquoi est-il si difficile pour les étudiants d'organiser leurs notes et cahiers, de créer des horaires d'étude bien structurés et de développer des habitudes d'études efficaces?


La réponse est simple… chaque élève est différent, et ce qui fonctionne pour l'un peut ne pas marcher pour l'autre. Par exemple, certains élèves s’épanouissent dans la coordination des couleurs, pour d’autres, c’est un cauchemar. Certains élèves doivent écrire tous les mots dit par l'enseignant, d'autres doivent fermer leurs livres et simplement écouter. Le message devrait être clair: chaque élève apprend, étudie et retient l'information différemment.

Ce qui nous amène au cœur de cet article: comment étudier efficacement?


La première question qu'un élève doit se posé est: quel genre d'étudiant suis-je?

Suis-je un étudiant visuel?

Suis-je un étudiant auditif?

Suis-je un étudiant tactile?


La réponse à cette question apportera à l'étudiant beaucoup de soulagement et de clarté. Par exemple, une fois qu'un élève comprend et reconnaît qu'il est un étudiant auditif, il est inutile et même frustrant que cet élève prenne des notes de couleur coordonnée. Cette prise de conscience permet à l'élève de s'éloigner de tactiques d'apprentissage visuelles tout en se concentrant davantage sur des techniques auditives telles que l'enregistrement de l'enseignant.


La prochaine question à laquelle vous voulez que les élèves répondent est:

Quels outils puis-je utiliser pour améliorer mon style d'apprentissage?


Par exemple, un étudiant visuel va bien réagir aux notes de couleur coordonnée en utilisant des légendes de couleurs et des surligneurs. Les étudiants visuels ont également tendance à apprécier les tableaux blancs et les grands calendriers pour organiser et répartir de manière colorée leur travaux.


Une fois que vous avez répondu aux questions ci-dessus, il est temps de vous mettre au travail ! Tout au long de ce processus, il est important de rester flexible et ouvert d’esprit. Par exemple, vous constaterez peut-être que vous avez découvert une excellente façon d’étudier pour un cours de science. Vous étudiez de cette façon depuis quelques semaines. Vous décidez alors d'appliquer naturellement la même technique à votre cours de mathématiques. Malheureusement, vous ne rencontrez pas le même résultat. Ne vous inquiétez pas!

Il est très possible et courant que différentes matières requièrent des modifications dans vos habitudes d’étude. Par exemple, pour certains cours de sciences la mémorisation marche très bien. Mais pour les maths, une approche avec un peu plus de logique marcherait mieux.


Mettre au point des habitudes d'apprentissage qui fonctionnent à long terme est un processus cyclique. Ce n’est pas une trajectoire rectiligne. Il se peut que vous auriez besoin de modifier et tester vos habitudes pour voir celles qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas. Peu importe ce que vous faites, n’abandonnez pas! Parce que plus vous passez par ces cycles, plus ces habitudes deviennent naturelles pour vous, et plus vite vous deviendrez un élève débrouillard et capable!





7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page